La mort du Trail Running ?

running4cash?Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai envie de mettre les pieds dans le plat et d’avoir votre point de vue sur l’éventualité de mettre des primes à la fin de certaines grandes courses de Trail en France.

Gilles Bertrand et Christophe Rochotte ont récemment publié un article de qualité dans la revue  VO2 Mag (Mars 2009) sur l’argent et les courses de Trail Running –  je vous le recommande.

Cet article tire son intérêt du fait que c’est véritablement un sujet tabou dans une discipline qui attire de plus en plus de marques et a fortiori un flux d’argent grandissant. La problématique soulevée par ces deux hommes est celle de savoir si l’apparition de primes aux résultats nuirait à ce que chaque trail runnier en bonne et due forme recherche sur une course, cette atmosphère unique et propre à cette discipline : l’esprit Trail.

Sans pour autant tout relater de cet article, différents organisateurs de courses et quelques trailers français reconnus sont interviewés à ce sujet. Grande fut ma surprise lorsque j’ai constaté que certains athlètes n’étaient pas contre, jusqu’à trouver cela normal de voir apparaître des primes à l’arrivée… Soit je suis déjà has been soit j’ai manqué quelque chose ! Voici les arguments en faveur de telles primes :

  • Cela permettra d’élever le niveau et la compétitivité des courses.
    Certes, mais à terme on arrivera en quelques années à voir des coureurs venir pour l’enveloppe, passer la ligne d’arrivée, récupérer son dû et filer, comme le souligne Thierry Breuil (champion de France de Trail 2008)… bien loin de l’ambiance presque familiale qui règne dans le petit village de Nant fin octobre chaque année…

 

  • Il y a de plus en plus d’argent dans le trail donc c’est normal qu’il en soit redistribué aux coureurs.
    De l’argent dans le trail il y en a de plus en plus c’est indéniable et normal face au succès rencontré quelques années (voir aussi Evolution du trail running chiffres clefs) Mais est-ce une raison pour attribuer des primes pour autant? Je n’en suis pas sur.

Il me semble que c’est sur ce dernier point que l’amalgame se fait. Davantage d’argent car apparition d’organisateurs professionnels et des intérêts évidents d’image pour les marques, c’est bien normal.

Ainsi pourquoi les marques qui furent les premières à investir dans ces courses de trail ne prennent pas leurs responsabilités pour préserver l’esprit originel du trail ? Elles ont des teams avec des coureurs qu’elles ont jugés dignes de les représenter. Il est normal que ces marques les rémunèrent suffisamment pour couvrir leurs frais de déplacement, d’inscription et une compensation relative à leur investissement dans cette discipline. A ma connaissance, Salomon et Adidas procèdent déjà de cette façon, peut être trop peu car il semble que cela ne suffise pas à certains athlètes.

Ici, cela ne nuit pas à discipline car ces échanges se font dans un cadre contractuel et interne.

Quand aux organisateurs professionnels, il serait plus judicieux qu’ils traitent directement avec les teams managers et fixent des montants « d’invitation » pour bénéficier de la présence de certains athlètes… Mais cet argent en plus, car ce sont des budgets qu’ils doivent avoir à disposition, feraient mieux d’être investis dans des services supplémentaires aux coureurs. Un exemple parmi tant d’autre, serait l’impression d’une photo de chaque coureur envoyée à son domicile après la course…
Quoi qu’il en soit, des alternatives peuvent sans aucun doute être trouvées, encore faut-il le vouloir.

Je suis triste de constater la tournure que le trail français est en train de prendre, et je vous invite à réagir, laisser vos impressions et peut être des arguments en faveurs de ces primes que je n’aurais pas cernées et qui auraient un impact positif sur notre passion commune.

M. pour la team Trail Running  

Advertisements

L’évolution du Trail Running – Chiffres clefs

Et oui on le sait tous, le trail running a le vent en poupe depuis quelques années, voici quelques chiffres concrets:

+ 15,2% : c’est l’augmentation des pratiquants  du Trail Running entre 2007 et 2008 pour les Etats Unis
“Family/social activities which had ‘statistically significant’ growth in 2008 over 2007 were ultimate frisbee (up 20.8%), backpacking (up 18.5%), surfing (18.2%), racquetball (up 18.1%), court volleyball (up 17.2%), trail running (up 15.2%) […]”
SGMA: Less-Expensive Fitness Or Family/Social Activities Gaining
SportsOneSource Media     Posted: 3/18/2009

Voir tout l’article

 

Trail Running is the fastest growing sport of 2008 in UK (le trail running est le sport à la plus forte évolution en 2008 en Grande Bretagne)
“In a recent BBC sports report, trail running has been revealed as the fastest growing sport in Great Britain during 2008 […]”
March 17th, 2009 Voir tout l’article
Related     Filed Under

La Sportiva – Crosslite

crosslite_531

 Voici les différents articles à propos de la Crosslite

  • CROSSLITE (site web officiel de la marque)
    A low profile neutral lightweight shoe with aggressive lugs for increased traction and cushioning
    Article complet cliquez ici

 

  • OUTSIDE BLOG – Gear Army: La Sportiva Crosslite
    Field Tested: La Sportiva Crosslite
    Tester: Bryon Powell
    Verdict: Versatile, lightweight trail shoe
    Billed as a racing shoe, La Sportiva‘s Crosslite (11.6 oz.) can just as easily function as an everyday trail trainer.
    Article complet cliquez ici

 

  • La Sportiva Crosslite Trail Running Shoe – Men’s
    Not all races take place on bluebird days, so La Sportiva gave the Mens Crosslite Racing Shoe an aggressive outsole to provide traction for whatever conditions you encounter…. 
    Article complet cliquez ici

 

  • La Sportiva Crosslite Wins Runner’s World Best Buy Award
    Posted: 09/04/2008 In Category: Outdoor Manufacturer
    Posted By: Kris Versteegen
    Boulder, Colo. (September 4, 2008) – La Sportiva®, the Italian Mountain Running® footwear brand, is proud to announce that the testers and editors of Runner’s World magazine, the worldwide authority on running information, have honored the La Sportiva Crosslite with the prestigious 2008 Best Buy award.
    Article complet cliquez ici

 Vous avez testé cette chaussure et voulez apporter votre contribution ? N’hésitez pas à nous contacter.

N. pour la Team Trail Runing

Brooks Cascadia

Revue sur la Brooks Cascadia 4

 Brooks Cascadia

  • Cascadia (site web officiel de la marque)
    Stabilité, capacité d’adaptation, confort. La CASCADIA 4 s’adapte parfaitement bien aux défis inattendus sur le terrain.
    Article complet cliquez ici

 

  • Cascadia 4  (blog from a trail runner)
    As a change of pace, I occasionally like to swerve off the beaten path and take advantage of the many trail running locales here in East Tennessee.
    Article complet cliquez ici

Article personnel sur un Trail runner qui a testé la Cascadia. Il semble que cette chaussure soit définitivement en plein essor.

 

  • Cascadia 4  (comment on a trail running blog)
    Meredith said…
    I wear Brooks Cascadias and have pretty much only worn them. I have a larger foot and it is hard to find women’s shoes that fit my foot properly.

    Article complet cliquez ici

Témoignage d’une trail runneuse qui a essayé les Brooks Cascadia. Selon elle, ce sont des chaussures adaptées aux pieds larges

Quelques informations supplémentaires plus « objectives » sur la Cascadia. Ce site vous permettra de vous en procurer si vous êtes en France.

 

Editor's Choice Runner's WorldNotons que cette chaussure a reçu la récompense très prisée du « Editor’s  Choice » décerné par le magazine américain Runner’s World dont la renommée n’est plus à faire (une parution française existe depuis le début de l’année 2009)
Un gage de qualité certain pour une chaussure de Trail Running qui sera également capable de couvrir quelques kilomètres sur la route lorsque vous vous rendez sur un trail ou que vous en revenez.

 

Vous possédez cette chaussure, vous êtes fan ou n’aimez pas la marque Brooks, partager vos impressions avec le reste de la communauté.

 I. pour la Team Trail Running

 

Aztec Pro Scott Running

Revue d’information sur la Scott Aztec Pro

 

Scott Aztec Pro 

  • Aztec Pro (site web officiel de la marque)
    Description produit et définition des technologies développées pour la réalisation de cette chaussure.
    Article complet cliquez ici

Un bon aperçu des caractéristiques de l’Aztec Pro, même si ces informations restent « objectives »

Ici, les informations nous viennent du Magazine Esprit Trail qui a pu tester ces chaussures. Ainsi, un complément d’information qui apporte une touche de « subjectivité » aux informations ci-dessus.

  • Aztec Pro (blog)
    Un petit bilan Statique avant un test terrain demain entre midi et deux: Premier bon point le laçage vient loin sur l’avant du pied ce qui devrait donné un bon maintien, ensuite la chaussure est légère et agréable a porter
    Article completcliquez ici

Des informations qui nous proviennent d’un  Raider et VTTiste sponsorisé par Scott. Nous avons sollicité ce bloggeur afin qu’il puisse compléter son post et nous fournir des informations complémentaires, notamment sur un test en dynamique.

Voici une vidéo “corporate” faîte par Scott pour la présentation de l’Aztec Pro:

 

Test terrain par le Team Trail Running

Suite à une requête auprès de la marque, nous avons également pu tester ce modèle :

Statique :
Une bonne entrée de pied et un confort général très appréciable. Aucun point de pression à signaler. Le laçage n’est pas des plus simple à ajuster mais une fois en place, il ne bouge plus.

Dynamique :
Il a fallu trois sorties de 15km pour véritablement les « casser ». Par la suite, je note une protection qui ne fait pas défaut malgré un terrain rocailleux. Le grip est également bon sauf en face à de la boue abondante, mais j’ai surtout noté que la géométrie de la semelle permet l’évacuation de la boue de façon quasi instantanée (ce qui est peut-être dû à son origine des pneus de VTT). Attention tout de même à la petite partie apparente en plastique dur au niveau médial du pied qui peut s’avérer glissant sur des racines.

Sans embuche dans les dévers c’est lorsque j’ai commencé à allonger sur le plat (env. 15km/h) que j’ai trouvé les limites de l’Aztec Pro. En effet, le déroulé de l’avant pied ne m’a pas apporté entière satisfaction… mais bon ce n’est pas une chaussure de route non plus ! Je la comparerais volontiers à une XA Pro 3D Ultra de chez Salomon en termes d’utilisation avec un poil plus d’amorti et un poil moins de stabilité.

Une chaussure agressive que je recommanderais donc pour les terrains accidentés et les Trail dans la rocaille (Le Trail du Ventoux ou celui du Canigou par exemple) ainsi que pour les raids aventure où on alterne marche et course (sauf pour la tête de course mais eux pourraient courir pieds nu cela ne changerait rien !)

T. pour la Team Trail Running

Trail du Regagnas

Hello les Trail Runners,

Voilà quelques infos sur le Trail de Regagnas qui se rédoule le 22 mars 2009 à Peynier – La Garenne. Organisé par un petit groupe de passionnés de trails et de raid avanture, dont Michael BALONDRADE fait partie, nous souhaitons vous recommander ce trail pour plusieures raisons.
Pour son parcours biensur mais également pour les efforts mis en oeuvre par l’organisation pour laisser un prix d’inscription à 15€, ce qui est de plus en plus rare lorsque l’on voit la flambée des prix des inscriptions sur certains trails (et qu’on ne vienne pas dire que c’est à cause de la crise!). De plus, vous bénéficierez d’un bon d’achat de la même somme dans un magasin de running local, que demander de plus… un buffet et des récompenses pour les poduims de chaque courses ? et bien figurez vous que c’est prévu !

Vous pourrez bientôt consulter l’interview de Michael BALONDRADE qui nous a livré les secrets de ce trail.

affiche_trail_regagnas


INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Distance – 3 parcours:
8 kms (non chronométré), 24 & 33 kms
Dénivelé positif:
900 m (24 km) et 1300 m (33 km), voir le profil du parcours
Heure de départ:
9h30 ( 24 km) 8h30 ( 33km)
Tarif:
15 € par coureur 
Cela comprend un bon d’achat de 15€ valable chez Sport 2000 St maximim + un porte bidon  par coureur ainsi qu’un buffet à l’arrivée.
Clôture des inscriptions:
Limité à 300 participants
Nombre de ravitaillements:
2 (1 liquide et 1 solide)

 A. pour la Team Trail Running

Libyan Challenge 2009

Libyan Challenge

 

Scott Running renouvelle son soutien au Libyan Challenge 2009, qui se déroulera en Afrique du nord du 22 Février au 1er Mars.

 

 


Pour ceux qui ne connaissent pas le Libyan Challenge, un mot : extraordinaire ! Plus de 100 ultra trail runners s’élanceront pour 200km à travers le désert Libyen. Ici pas d’étapes mais une ligne de départ, une ligne d’arrivée, et tout ce qu’il y a entre les deux dépend des coureurs qui seront en semi autonomie
L’organisation, entièrement habillée par Scott, mettra de l’eau à disposition des coureurs aux différents points de contrôle que les coureurs devront relier à l’aide de leur GPS.

Certain les considèreront comme des fous à lier, nous les voyons comme des aventuriers de l’extrême, tout est une question de point de vue… Jean-Marc TOMASINI, lui, n’a qu’un point de vue sur l’organisation de cette course. En tant que directeur de cet évènement, il n’a rien laissé au hasard et assure avec les 40 membres de son équipe la sécurité des coureurs tout au long de la course.
Au départ notons la présence de Guillaume Lenormand (Vainqueur de la CCC en 2008 ) qui viendra challenger le double vainqueur de l’épreuve Sébastien Chaigneau. Selon des rumeurs à confirmer, il semblerait que le célèbre Mohamad AHANSAL, plusieurs fois vainqueur du Marathon des Sables vienne également chercher une victoire.

Des médecins seront présents sur les points de contrôle pour soigner les petits bobos, ampoules et irritations dues aux conditions de course extrêmes dues aux grands écarts de température et au sable omniprésent. Ces personnes dévouées seront là pour remettre sur pied ces coureurs physiquement mais aussi moralement en les encourageant dans leur quête de l’arrivée.

Si vous vous demandez pourquoi plus d’un tiers des coureurs renouvellent l’expérience, n’allez pas pensez masochisme. En effet, au-delà de la difficulté physique, il existe quelque chose de plus fort, qu’on ne peut toucher, qu’on ne peut voir, quelque chose que l’on ne peut imaginer à moins de l’avoir vécu soi-même.
Le partage de moments difficiles, de joies, de désillusion, de doute et de réussite, ce sentiment de fraternité explose littéralement dans un sentiment de réalisation lorsque les coureurs franchissent enfin la ligne d’arrivée, main dans la main, et croyez-le ou non ce n’est pas le sable qui fait couler ces larmes dans les yeux des coureurs…

On retrouve souvent cet état d’esprit dans les courses de longue distance nécessitant des arrêts. Un des exemples que je pourrais citer car je l’ai personellement vécu, est celui de la GORE TEX TransRockies Run aux Etats Unis.

M. pour la Team Trail Running